Référentiel

 Pour les plus curieux,                théories psycho

 

Anzieu D., (1975) (1999 3ème édition), Groupe et l’inconscient, Paris, DUNOD, 2005, 260 p.

Arend H.(1961)Condition de l’homme moderne, Paris,, AGORA Pocket, 2003, 404 p.

Baumel N. et col., (1998), Cahiers de psychologie clinique, N° 11, Le même, Le double, Le semblable, Paris, 273 p.

Bion W.R., (1962), Aux sources de l’expérience, Vendôme, Puf, 137 p.

Cadoux C., (1999), Écritures de la psychose, Paris, Aubier Psychanalyse, 238 p.

Caillot J.-P. et Decherf G. (1987), Couple, famille et défenses perverses, Revue Gruppo N° 3, Perversité dans les famillesClancier – Guenaud, Paris.

CASTELLS M. (1999), Le Pouvoir de l’Identité, France, FAYARD, 435 p.

CASTEL R., (2003), L’insécurité sociale, – Qu’est-ce qu’être protégé?France, SEUII, 95 p.

Ciccone A. et Lhopital M., (1991), Naissance à la vie psychique, Paris, DUNOD, 2001, 317 p.

Ciccone A., (1999), La transmission psychique inconsciente, Paris, DUNOD, 2001, 197 p.

CLOT Y., (1995), Le travail sans l’homme ? , Paris, La découverte Poche, 275p.

de Foucauld B. et Piveteau D, (2000), Une société en quête de sens,PARIS, ODILE JACOB, 289 p.

DEJOURS.CH (2003), Travail, usure mentale, Paris, Bayard,  280 p.

DIMON N.,( 2006), Article, Qu’elle place accorde-t-on à la souffrance des privés d’emploi ?

Le journal des psychologues, N°237, pp.56-58

Dufour V., Le journal des psychologues, n°219, pp.36-40

Duyme M., (2003), Le journal des professionnels de l’Enfance Novembre-Décembre – N°25

Erhenberg A. (1998), La Fatigue d’être soi, PARIS, Odile Jacob Poches, 2000, 294 p.

ENRIQUEZ E. (2000) L’organisation en Analyse, Paris, Presses Universitaires de France, 331 p.

ENRIQUEZ E. (1997), Conférence, L’imaginaire, le groupe, et l’organisation, Université LYON II

ENRIQUEZ E. (2003), Conférence, Dépendances et Transcendance Imaginaire, Université LYON II

FREUD S.( 1905), Trois essais sur la théorie sexuelle, Paris, 1987  Folio, essais, 207p.

FREUD S. (1921),  Essais de psychanalyse, Paris, Payot, 2001, 308 p.

FREUD S., (1923), Totem et Tabou, Paris,Petite Bibliothèque PAYOT, 239 p.

Green A., (1992), La déliaison, Les belles lettres, Hachette littératures, « Pluriel » n°936, Paris, 388 p.

HEGEL G.W.F., (1807), Phénoménologie de l’Esprit, Première Partie,Saint-Amand, Folio essais, 799 p.

Hurni M. et Stoll G., (1996), La Haine de l’Amour, La perversion du lien, Paris, Montréal L’harmattan, 386 p.

Kaës R., (1993), Le Groupe et le Sujet du groupe, Paris, DUNOD, 352 p.

Kaës R.., (1999), Les théories psychanalytiques de groupe, Que sais-je ?,Paris, 2004, 125 p.

KAËS R. et col., L’institution et les institutions, pp.67-68

KAES R et al, (1982),Le Travail Psychanalytique dans les Groupes 2- Les voies de l’élaboration,Paris,DUNOD,177 p.

KAES R. et al.,( 1996), Souffrance et¨Psychopathologie des Liens Institutionnels, Inconscient et Culture, 219 p.

KAËS et al. (2004), Crise, rupture et dépassement, Paris, DUNOD,320 p.

Laplanche J. – Pontalis J.B., (2002), Vocabulaire de la psychanalyse, Paris, Puf, Quadrige, 523 p.

Merchat P. et Chamont Ph., (2000), La précocité intellectuelle et ses contradictions, Cahors, Les éditions du champ social, 234 p.

Pinel J.P., Les institutions spécialisées au défi des violences adolescentes,

Revue Française de Psychanalyse, La SUBLIMATION N°5, Conrotto F., Paris, 2005, 1813 p.

Sibony D., (1991), Entre-deux, Saint-Amand-Montrond, Essais Points, 2003, 398 p.

Terrassier J.C., (1981), Les enfants surdoués ou la précocité embarrassante, Issy-les-Moulineaux, ESF, 2004, 135 p.

Winnicott D.W., (1971), Jeu et réalité, Mesnil-sur-l’Estrée, Folio essais, 2007, 276p.

Joubert CH., (2003-3ème trim.) Dialogue N° 161, – Revue de recherches cliniques et sociologiques Sur le couple et

La famille – Psychanalyse du lien de couple, psychanalyse en couple ?,

L’identification – L’autre, c’est moi -, (1978), Saint-Germain du- Puy, Les grandes découvertes de la psychanalyse, TCHOU, 1997, 316 p.

RACAMIER P.C. (1992) Le génie des origines, Paris, Bibliothèque scientifique Payot, 1995, 420 p.

Racamier P-C., (1995), L’inceste et l’incestuel, Éditions du Collège de psychanalyse Groupale et Familiale, Paris, 255 p.

ROUCHY J.C, (1998), Le groupe, espace analytique, Ramonville Saint-Agne, ERES, 221p.

Sainsaulieu R. ( 1985), L’identité au travail :  Les effets culturels de l’organisation, 2ème édition, Paris,

Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, Références, 460 p.

QUILLOT R., (1996), L’ILLUSION, PRESSE UNIVERSITAIRES DE France, Que sais-je?, PARIS, .127 p,

Cette liste est non exhaustive quant à nos références théoriques